ADOLESCENTES, de Sébastien Lifshitz

Penchant documentaire du travail de Richard Linklater sur le temps (Avec Boyhood ou la série des Before…), Adolescentes suit sur cinq ans Anaïs et Emma, habitantes de Brive, jusqu’à leur majorité. Cette chronique douce-amère sur une période charnière de leur vie nous emporte complètement : sans jamais s’interposer, le réalisateur les accompagne en classe, auprès de leurs parents et amis, dans leurs doutes, leurs discussions, leurs désirs, et petit à petit se dresse un formidable portrait d’adultes en devenir, qui commencent à comprendre ce qu’elles ressentent, ce qu’elles veulent, à mettre des mots sur ce qu’elles vivent et expérimentent. Leur maturité d’ailleurs étonne, si enfantines encore par certains côtés, et si avisées de l’autre, parfois même beaucoup plus que leurs parents, elles se construisent sous nos yeux, dans un condensé d’adolescence, et c’est terriblement émouvant. Juste observation d’une jeunesse perspicace, étude familiale et sociale, véritable immersion dans un quotidien, Adolescentes est tout cela à la fois et on a beaucoup de mal à quitter nos deux héroïnes lorsque les lumières se rallument et qu’on les a laissées, s’élançant vers la vie. Sébastien Lifshitz signe, comme à son habitude, un film pur et sincère, dont on ne peut s’empêcher d’attendre la suite.

Sortie le 09/09/2020