BALLOON, de Pema Tseden

C’est l’histoire simple de Drolkar, jeune femme tibétaine éleveuse de brebis avec son mari, qui prend sa vie et son destin en main en essayant de contrôler ses grossesses : après trois fils, elle ne désire plus d’enfants, et doit se rendre au planning familial afin de récupérer quelques préservatifs ; mais c’est sans compter sur l’espièglerie de ses deux grands fils, qui n’aiment rien tant que jouer au ballon avec ces drôles de baudruches qu’ils trouvent dans la chambre de leurs parents… Pema Tseden, comme à son habitude, filme la vie comme elle est, comme elle va : il choisit d’instaurer un rythme assez contemplatif, pour ce film aux magnifiques et immenses paysages, mais non dénué de discours. L’air de rien, il aborde plusieurs sujets très importants, tels la politique de l’enfant unique, la religion, la contraception et l’avortement en Chine, la place de la femme au sein de la société et du couple. Saupoudré d’une pointe d’humour, ce long métrage à la mise en scène sobre, interprété par des comédiens de métier et des non professionnels, n’a aucun mal à nous plonger dans une réalité contemporaine qui n’est peut-être pas des plus familières au public occidental.

Continuer de lire « BALLOON, de Pema Tseden »

SLALOM, de Charlène Favier

La jeune Lyz, quinze ans, très douée en ski, intègre une classe ski-étude. Loin de ses proches, elle donne tout à son sport et à son entraîneur, Fred, qui croit en son potentiel et la prend sous son aile. Fine analyse des rapports ambigus entre un entraîneur et son sportif, le film de Charlène Favier doit beaucoup à l’interprétation des comédiens : Noée Abita continue son joli chemin dans le cinéma français et campe une Lyz forte mais en proie aux doutes, adolescente perdue dans ce monde d’adultes ; Jérémie Rénier quant à lui est un Fred superbe, phagocytant son élève jusqu’à l’interdit, doutant parfois mais à peine du bien-fondé de ses actions. Slalom, implacable et ambitieux, nous plonge dans un univers particulier, aux rouages parfois malsains et souvent équivoques, que la réalisatrice parvient à reconstituer sous nos yeux. La mise en scène sobre vient servir le jeu réaliste des interprètes, et les visions glaçantes dans tous les sens du terme achèvent de faire de ce long métrage un objet précieux et nécessaire.

Continuer de lire « SLALOM, de Charlène Favier »

2020 : le top 6…

Après cette année difficile pour le cinéma, il est compliqué d’établir un top qui veuille dire quelque chose. Retenons tout de même quelques-uns des films précieux de cette année, qui tous sont empreints d’une mélancolie palpable, assez en accord avec cette période inédite. 6- Drunk, de Thomas Vinterberg 5- Eva en août, de Jonás Trueba 4- The King of Staten Island, de Judd Apatow 3- … Continuer de lire 2020 : le top 6…

LES DAMES, ENCORE FEMMES, de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond

Elles ont entre 63 et 75 ans, n’ont pas ou plus de compagnon à leurs côtés, et, chacune à leur manière, se demandent si c’est bien raisonnable d’avoir encore envie de plaire et d’échanger, et surtout encore possible de vivre avec quelqu’un. Tout en délicatesse, les réalisatrices ont suivi un an de la vie de ces cinq femmes, toutes différentes, mais qui ont en commun … Continuer de lire LES DAMES, ENCORE FEMMES, de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond

À CŒUR BATTANT, de Keren Ben Rafael

Julie et Yuval s’aiment mais ne vivent pas ensemble : elle est à Paris avec leur jeune fils, il est à Tel Aviv pour demander son visa de résident français afin de la rejoindre. Pendant cette séparation, ils tentent de garder le contact grâce aux nouvelles technologies, téléphone et Skype, mais petit à petit cela se complique. Keren Ben Rafael a choisi de montrer cette relation … Continuer de lire À CŒUR BATTANT, de Keren Ben Rafael

ONDINE, de Christian Petzold

Adaptation du mythe germanique du génie féminin des eaux, ce nouveau long métrage de Christian Petzold surprend par la simplicité de son récit : une jeune femme, éplorée de se faire quitter par l’homme qu’elle aime, retombe presque instantanément amoureuse d’un autre, mais la malédiction qui pèse sur elle doit voir l’un d’entre eux disparaître. Le réalisateur a choisi de mettre en scène cette histoire antique dans un Continuer de lire « ONDINE, de Christian Petzold »

ADOLESCENTES, de Sébastien Lifshitz

Penchant documentaire du travail de Richard Linklater sur le temps (Avec Boyhood ou la série des Before…), Adolescentes suit sur cinq ans Anaïs et Emma, habitantes de Brive, jusqu’à leur majorité. Cette chronique douce-amère sur une période charnière de leur vie nous emporte complètement : sans jamais s’interposer, le réalisateur les accompagne en classe, auprès de leurs parents et amis, dans leurs doutes, leurs discussions, leurs Continuer de lire « ADOLESCENTES, de Sébastien Lifshitz »

ANTIGONE, de Sophie Deraspe

Intéressante adaptation que celle-là, histoire d’une Antigone contemporaine, jeune fille brillante de seize ans, qui, pour sauver son frère emprisonné, défie la loi et la justice du monde en le faisant échapper, car son cœur le lui dicte. Si l’inflexibilité de l’autorité, l’importance de la famille et de la fratrie, le besoin viscéral de liberté de pensée de l’héroïne antique sont bien présents, la réalisatrice, en transposant le récit au monde Continuer de lire « ANTIGONE, de Sophie Deraspe »

EFFACER L’HISTORIQUE, de Benoît Delépine et Gustave Kervern

Toujours aussi en forme, les deux compères du cinéma engagé, pour leur dixième film réalisé en duo, livrent une tragicomédie délirante et très réussie, qui aborde avec humour et finesse les pièges de la société de consommation et les travers des réseaux sociaux. Servi par trois interprètes très investis, Blanche Gardin, Denis Podalydès et Corinne Masiero, épaulés par des seconds rôles tous mémorables, Effacer l’historique présente des personnages désemparés devant la course du monde, mais tellement attachants qu’on les suit sans hésiter dans leur périple contestataire planétaire. Foisonnant d’idées, dont Delépine et Kervern avouent qu’elles leur ont souvent été inspirées par leur propre expérience, tout en gardant un ton juste, ce long métrage à la mise en scène intelligente respire surtout l’humanité, autant celle des réalisateurs, que l’on retrouve dans chacune de leurs œuvres, que celle des comédiens, dont on perçoit à l’écran la bonne humeur communicative et l’osmose qui a dû les étreindre au tournage.  

Continuer de lire « EFFACER L’HISTORIQUE, de Benoît Delépine et Gustave Kervern »

LA FEMME DES STEPPES, LE FLIC ET L’ŒUF, de Wang Quanan

C’est à un voyage somptueux que nous convie Wang Quanan dans ce film unique et lancinant, nous enveloppant dès la séquence d’ouverture dans cet espace si particulier qu’est la steppe mongole. Imaginant une intrigue ténue afin de mieux nous immerger dans l’immensité déserte, le réalisateur privilégie les longs plans larges, dans ce paysage à couper le souffle, magnifiant ainsi la beauté de la Continuer de lire « LA FEMME DES STEPPES, LE FLIC ET L’ŒUF, de Wang Quanan »