LOUXOR, de Zeina Durra

Hana, après une mission médicale difficile en zone de conflit, prend quelques jours de repos à Louxor avant de repartir. Dans ses errances, elle fait des rencontres, vit des retrouvailles, des expériences, au sein de cet écrin magnifique que constituent les somptueux bâtiments de la ville historique. Construit comme une balade tantôt paisible tantôt éprouvante tant dans les ruelles louxoriennes que dans les souvenirs et le passé de la jeune femme, ce long métrage impressionne par l’ambiance très légèrement surréaliste et désuète qu’il arrive à distiller, tout en restant paradoxalement très ancré dans la réalité. Et la révélation du film, c’est Andrea Riseborough, qui, avec ses faux airs de la douce Alba Rohrwacher, parvient à imprégner Louxor de la mélancolie de son regard, tout autant que de son flegme britannique et de sa fantaisie inattendue. Elle seconde parfaitement la réalisatrice pour nous livrer une œuvre délicate, qui dégage un charme insensé, une déambulation sensitive et sentimentale au sein de la belle Louxor, faite de petits riens qui font tout, et qui fait un bien fou.

Continuer de lire « LOUXOR, de Zeina Durra »

IBRAHIM, de Samir Guesmi

Pour son premier long métrage en tant que réalisateur, le comédien Samir Guesmi a choisi une histoire toute simple, contée sans fioritures. Ibrahim est un adolescent sérieux qui vit aux côtés de son père, un homme droit et réservé ; lorsqu’il accepte d’entrer dans une des combines de son ami Achille et que cela tourne mal, sa vie bascule soudain et les rapports à son père se tendent. Il devra alors faire du chemin afin de tenter de revenir la tête haute vers celui qu’il estime le plus. Magnifiquement écrit, Ibrahim dégage une émotion de tous les instants, notamment grâce à l’interprétation extrêmement juste de tous les comédiens, Samir Guesmi en tête, qui campe un père aimant et désarçonné qui porte en son seul regard toute la tendresse qu’il a pour son fils. Les seconds rôles de choix complètent le casting parfait, et la mise en scène précise et pudique touche en plein cœur le spectateur qui sortira changé de cette plongée dans les sentiments d’un jeune homme.

Continuer de lire « IBRAHIM, de Samir Guesmi »

SLALOM, de Charlène Favier

La jeune Lyz, quinze ans, très douée en ski, intègre une classe ski-étude. Loin de ses proches, elle donne tout à son sport et à son entraîneur, Fred, qui croit en son potentiel et la prend sous son aile. Fine analyse des rapports ambigus entre un entraîneur et son sportif, le film de Charlène Favier doit beaucoup à l’interprétation des comédiens : Noée Abita continue son joli chemin dans le cinéma français et campe une Lyz forte mais en proie aux doutes, adolescente perdue dans ce monde d’adultes ; Jérémie Rénier quant à lui est un Fred superbe, phagocytant son élève jusqu’à l’interdit, doutant parfois mais à peine du bien-fondé de ses actions. Slalom, implacable et ambitieux, nous plonge dans un univers particulier, aux rouages parfois malsains et souvent équivoques, que la réalisatrice parvient à reconstituer sous nos yeux. La mise en scène sobre vient servir le jeu réaliste des interprètes, et les visions glaçantes dans tous les sens du terme achèvent de faire de ce long métrage un objet précieux et nécessaire.

Continuer de lire « SLALOM, de Charlène Favier »

À CŒUR BATTANT, de Keren Ben Rafael

Julie et Yuval s’aiment mais ne vivent pas ensemble : elle est à Paris avec leur jeune fils, il est à Tel Aviv pour demander son visa de résident français afin de la rejoindre. Pendant cette séparation, ils tentent de garder le contact grâce aux nouvelles technologies, téléphone et Skype, mais petit à petit cela se complique. Keren Ben Rafael a choisi de montrer cette relation … Continuer de lire À CŒUR BATTANT, de Keren Ben Rafael

ONDINE, de Christian Petzold

Adaptation du mythe germanique du génie féminin des eaux, ce nouveau long métrage de Christian Petzold surprend par la simplicité de son récit : une jeune femme, éplorée de se faire quitter par l’homme qu’elle aime, retombe presque instantanément amoureuse d’un autre, mais la malédiction qui pèse sur elle doit voir l’un d’entre eux disparaître. Le réalisateur a choisi de mettre en scène cette histoire antique dans un Continuer de lire « ONDINE, de Christian Petzold »

ANTIGONE, de Sophie Deraspe

Intéressante adaptation que celle-là, histoire d’une Antigone contemporaine, jeune fille brillante de seize ans, qui, pour sauver son frère emprisonné, défie la loi et la justice du monde en le faisant échapper, car son cœur le lui dicte. Si l’inflexibilité de l’autorité, l’importance de la famille et de la fratrie, le besoin viscéral de liberté de pensée de l’héroïne antique sont bien présents, la réalisatrice, en transposant le récit au monde Continuer de lire « ANTIGONE, de Sophie Deraspe »

LA FEMME DES STEPPES, LE FLIC ET L’ŒUF, de Wang Quanan

C’est à un voyage somptueux que nous convie Wang Quanan dans ce film unique et lancinant, nous enveloppant dès la séquence d’ouverture dans cet espace si particulier qu’est la steppe mongole. Imaginant une intrigue ténue afin de mieux nous immerger dans l’immensité déserte, le réalisateur privilégie les longs plans larges, dans ce paysage à couper le souffle, magnifiant ainsi la beauté de la Continuer de lire « LA FEMME DES STEPPES, LE FLIC ET L’ŒUF, de Wang Quanan »

VOIR LE JOUR, de Marion Laine

Au sein d’une maternité marseillaise, l’équipe se bat contre la pénurie de moyens, humains et physiques, afin de permettre aux femmes qui donnent la vie de le faire dans les meilleures conditions. Jeanne, auxiliaire dans le service, est très investie auprès des jeunes mamans ; un jour, son passé mystérieux refait surface… La force du film de Marion Laine est qu’il parvient à mêler très judicieusement une réalité sociale, la Continuer de lire « VOIR LE JOUR, de Marion Laine »

L’INFIRMIÈRE, de Kôji Fukada

C’est une histoire toute simple, celle de Ichiko, infirmière toute entière dévouée à son travail et à la famille de la dame âgée dont elle s’occupe quotidiennement, qui voit sa vie basculer lorsqu’elle se trouve mêlée malgré elle à une histoire d’enlèvement. Pour le suspense, le réalisateur a choisi une construction non chronologique, qui nous emmène dans les méandres des personnalités de l’héroïne, et qui jusqu’au bout nous interroge sur Continuer de lire « L’INFIRMIÈRE, de Kôji Fukada »

JUMBO, de Zoé Wittock

La jeune et très timide Jeanne habite avec sa mère, l’extravertie Margarette, et vit son quotidien solitaire de manière quasi monacale : repas simples, de préférence à base de petits pois, repos et élaboration de maquettes de jeux de fêtes foraines la journée, travail la nuit à l’entretien du parc d’attractions voisin. Ce fragile équilibre est rompu le jour où la soi-disant insensible jeune femme commence à éprouver d’étranges sentiments pour Continuer de lire « JUMBO, de Zoé Wittock »